#1 06-02-20 11:32:27

lapin
Administrateur
Inscription : 11-07-11
Messages : 13 158
Implication :   77 

Multisons Résistance Sonore - 06-08/03/2020

805801b00439.jpg






Fin novembre 2019, une Free Party organisée près de Rambouillet est vite gâchée par la présence de la police Nationale. C'est quand la BAC arrive sur place que tout dégénère : gazeuses et grenades de désencerclement sur la foule, insultes, matraquages et arrestations.
Une semaine plus tard en Seine-et-Marne, la saisie est sauvée par un public combatif malgré les gazages. Teuf encore annulée, et un gendarme présent sur place se fait filmer pour annoncer que la Préfecture et le parquet du 77 déclarent la guerre aux Free Party.
Au nouvel an près d'Arras dans le Pas-de-Calais, la Préfecture envoie une armada de CRS attaquer une Free Party rassemblant à peine 250 personnes.
En Belgique à la même date, la police a matraqué, gazé, et est même allée jusqu'à saisir les chiens des organisateurs (!) en plus du matériel.

L'attaque meurtrière de la police à Nantes lors de la Fête de la musique ne semble pas les avoir calmés : bien au contraire, les responsables du meurtre de Steve étant protégés, c'est le sentiment d'impunité qui règne dans les rangs !

À l'heure où la police mutile en manifestation,
À l'heure où les quartiers populaires continuent de compter leurs morts,
À l'heure où Cédric Chouviat est tué pour avoir filmé le contrôle routier qu'il subissait,

Critiquer les donneurs d'ordres ne suffit plus, car sur le terrain les flics rivalisent par leur zèle et le plaisir qu'ils semblent éprouver à réprimer.

Alors face à l'Etat et sa milice, répliquons ! Frappons vite, frappons fort, unissons-nous pour déjouer la répression !
Pour Steve, Adama, Zineb, Rémi, Cédric, et toutes les victimes de la police :

☡ DU 6 AU 8 MARS 2020 | MULTISON NATIONAL REVENDICATIF ☡
CE MULTISON N'EST PAS OUVERT À TOUS LES SOUNDSYSTEMS POUR DES RAISONS D'ORGANISATION

La répression s'abat sur la Free Party, alors mobilisons-nous et faisons bloc.
Venez avec vos meilleures banderoles et pancartes, inversons le rapport de force !

Une partie de la donation ira au Fond de Soutien Juridique des Soundsystems (FSJS) qui fournit une aide juridique gratuite aux soundsystems victimes de saisies.

Liste des façades et des sounds à venir!


   0 


Module de réponse Facebook
Nous vous conseillons vivement d'utiliser un compte au contenu non sensible. Le forum ne saurait être tenu responsable de la sécurité de vos données lors de l'utilisation de ce module.

Pour rejoindre la communauté dans un environnement sécurisé et profiter des nombreux autres avantages, Inscrivez vous et participer via le forum.

#2 24-02-20 21:56:46

lapin
Administrateur
Inscription : 11-07-11
Messages : 13 158
Implication :   77 

Re : Multisons Résistance Sonore - 06-08/03/2020


MULTI SON INTER REGION
RESISTANCE SONORE

Le multi son approche à grand pas. Nous tenons à vous rappeler que :

- Cet événement est revendicatif. Nous dénonçons les violences policières ayant notamment causées la mort de Steve et le climat généralisée de répression que subissent tous les mouvements alternatifs.

- Nous attendons une importante mobilisation de votre part. Nous devons, à travers cet événement, montrer la force de notre mouvement. Soyez nombreuses.x à répondre à cet appel à la mobilisation.

- Ce multi son est basé sur l'autogestion. Il est le maître mot et nous devons tous appliquer ce principe dans notre manière de faire la fête. Pensez à prendre avec vous : sac poubelles, eau et nourriture, outils de réduction des risques (éthylotest, sérum physiologique etc) et tous les éléments permettant à vous et aux autres que la fête soit belle.

- Une vigilance absolue vous sera demandée. Vous devez contribuer à assurer que l'événement se passe au mieux en limitant les risques d'accidents divers pouvant survenir. Faites attention à vous, vos proches ainsi que toute.s les participant.e.s.

- Nous n'accepterons aucune preuve d'intolérance. La resistance sonore est empreinte d'anti fascisme, anti sexisme, anti homophobie, anti capacitisme, anti carcérale, pour les droits LGBTQ+, pour les droits des sans-papiers, contre les frontières et contre les principes d'intolérance, de discrimination et de répression.

Soyez là, soyez présent.e.s (et empêchez les).




5cebf359965c.jpg

   0 

#3 07-03-20 19:38:43

lapin
Administrateur
Inscription : 11-07-11
Messages : 13 158
Implication :   77 

Re : Multisons Résistance Sonore - 06-08/03/2020

1.500 teufeurs dans les locaux désaffectés de Solvay à Clamecy pour une rave-party




La fête techno improvisée il y a seize mois sur le site désaffecté de Solvay-Rhodia à Clamecy a probablement laissé de bons souvenirs aux participants. Les teufeurs sont revenus dans la nuit de vendredi 6 au samedi 7 mars.

Les premiers sont arrivés discrètement au milieu de la nuit de vendredi 6 au samedi 7 mars. En fin de matinée, les autorités estimaient le nombre de teufeurs qui se sont installés sur le site désaffecté de Solvay-Rhodia au lieu-dit La Rochette, à Clamecy, aux alentours de 1.500. Environ 300 véhicules sont stationnés à proximité du site.

Ce site avait déjà été le lieu d'une rave-party en novembre 2018. Il faut croire que la teuf d'il y a seize mois a laissé de bons souvenirs, car les fêtards sont aujourd'hui presque deux fois plus nombreux.
Deux fois plus nombreux qu'il y a seize mois


Mulstion resistance sonore - collectif 449

Notre terrain de jeu est prêt

   0 

#4 09-03-20 14:01:07

lapin
Administrateur
Inscription : 11-07-11
Messages : 13 158
Implication :   77 

Re : Multisons Résistance Sonore - 06-08/03/2020

« Eh M'sieur ! Vous allez à la teuf ? » : reportage à la grand messe techno sur le site Rhodia de Clamecy
9404271003c6.jpg



Combien étaient-ils ? Des centaines assurément. Deux milliers peut-être. Venus de toute la France, des teufeurs sont venus célébrer une grand messe techno en investissant ce week-end, samedi 7 et dimanche 8 mars, le site Rhodia à Clamecy. On a passé pour vous le mur du son.


Sur l'allée qui mène à l'ancien site de Solvay-Rhodia, à Clamecy, il y a foule en ce dimanche 8 mars matin. Un jeune homme qui s'en extrait nous avise, s'hallucine probablement devant ma chevelure où le sel le dispute au poivre, et lance : « Eh M'sieur ! Vous allez à la teuf ? » On confirme et lui renvoie la balle : « Pourquoi ? C'est interdit aux vieux ? »  « Non, non ! C'est juste que je suis choqué. »

Deux minutes plus tard, immergé dans la multitude festive de la free-party, on comprend l'étonnement juvénlile. La fourchette d'âge des amateurs de techno se situe entre 20 et 30 ans. On détonne dans cet univers aussi bigarré que sonore. Mais nulle agressivité n'émane des fêtards. Un peu d'étonnement, des curiosités légitimes envers notre photographe et ses appareils, et beaucoup de sourires. De la fatigue aussi, car les quatre murs de sons vibrent puissamment depuis plus de vingt-quatre heures.

eade22b9c3fb.jpg


Deux milliers de teufeurs dans les locaux désaffectés de Solvay à Clamecy pour une free-party techno

Les bâtiments ordinairement désaffectés sont investis, surtout PL 101 et PL 102 (pour les Clamecycois qui y ont travaillé). Des sound systems, mais aussi des stands tenus par deux associations accompagnatrices de teufeurs, Interlude et Techno +, spécialisées dans la prévention des conduites à risque, des baraques à frites et saucisses, des camionnettes à pizzas, d'autres qui vendent des boisssons fraîches. Ici, des voitures garées par centaines, là des tentes érigées par dizaines, plus loin un canapé. Le paysage a de faux airs du parking Est de Magny-Cours, surnommé MadMaxVille du temps du Bol d'Or motocycliste.

À la différence qu'ici, ce ne sont pas les moteurs qui saturent, mais mes oreilles par manque d'habitude. On teste chaque mur de son. On ne peut pas les manquer, il y a des panneaux indicateurs : Centre, Hauts de France, Île de France et Pays de Loire. Les DJ sont à la manœuvre. Ils restent des fans pour danser. Se mouvoir en rythme, serait plus juste.
50.000 watts pour un mur du son, « C'est une blague ! » Pas sûr...

Du rythme, il y en a. Du son aussi. Fort, très fort très fort, grave, très grave, très très grave... Le sol vibre, les murs vibrent, ma cage thoracique vibre. On aborde un musicien, Ben, venu de Cholet. Quelle puissance sonore dans le mur des Pays de Loire ? Il demande son avis à un collègue. Ils comptent : « Peut-être 50 kg ! » Pour le coup, c'est moi qui hallucine. 50.000 watts ! Ils blaguent peut-être. Mes oreilles auraient tendance à les croire.

dji-0699-ok_4669338.jpg


On croise Rémi et Gautier, qui ont fait cinq heures de voiture pour venir dans les Vaux d'Yonne et se préparent à repartir dans leur Savoie. « Si c'est bien, cette teuf ? Ah mais oui ! D'abord, c'est un super spot ici. Et l'ambiance est top ! »

Avant de partir, Rémi qui conduit doit souffler dans l'éthylotest qu'un gendarme lui tend à la sortie du site. D'autres teufeurs sont venus d'eux-même  demander à mesurer leur taux pour savoir s'ils peuvent repartir. La procureure de la République a réquisitionné les militaires pour des tests d'alcoolémie et de détection des stupéfiants. Rien de mieux qu'une belle fête qui se termine sans dommage.



Source : JDC

   0 

#5 10-03-20 21:50:51

lapin
Administrateur
Inscription : 11-07-11
Messages : 13 158
Implication :   77 

Re : Multisons Résistance Sonore - 06-08/03/2020

BILAN MULTI SON INTER RÉGION
RÉSISTANCE SONORE

Les organisateurs.trices tiennent tout d'abord à remercier et féliciter le public de cet événement. Grâce à vous, votre discrétion, votre autogestion, nous avons pu rester plusieurs heures sur le point de rendez-vous sans aucune nuisances constatées.
Grâce à votre détermination, votre engagement, votre solidarité, tous les sound systems ont pu sortir sans encombres malgré les réticences des forces de l'ordre. Grâce à votre respect du lieu et des organisateurs.trices, en ne cherchant pas à faire de l'exploration urbaine, votre intégrité et notre responsabilité n'ont pas été inquiétées.
Enfin grâce à votre énergie, vos sourires, votre bienveillance, nous avons pu passer une 48h inoubliable, sans aucune évacuation et avec le mot bonheur comme leitmotiv.

Nous tenons également à remercier tout particulièrement les sounds présents. Difficile de trouver les mots face à votre confiance, votre énergie, vos efforts pour faire de cette free party un concentré de rigueur dans l'art de faire la fête. La cohésion qui aura émané tout le long du weekend est représentative du climat de solidarité qui règne dans notre mouvement.

Merci à l'association T+, Interlude et le Lapin Vert. Grâce à votre engagement et vos compétences, la réduction des risques a été plus que convaincante. Encore une fois aucune évacuation, nouvelle preuve incontestable de votre indispensabilité. Merci d'être à nos côtés. Soyez conscient.es de tout l'amour que la free vous porte !

Enfin nous tenons à appuyer sur l'engagement politique que nous avons essayé d'insuffler à cet événement. Steve est parti, comme tant d'autres, les exactions policières continuent et les restrictions des libertés affluent. Participer à ce multi son (et n'importe quelle free party), c'est revendiquer notre liberté aux yeux de toute.s. Participer à ce multi son, c'était également rendre hommage vibrant à Steve qui nous manque tant. Participer à ce multi son, c'était continuer de défier le principe d'autorité, remettre en cause sa nécessité et montrer que nous pouvons nous en passer sans problèmes. Merci aux sound systems d'avoir joué le jeu à coup de décorations toutes plus revendicatives.

L'état de fête libre est maintenu, il va même continuer à s'amplifier. Soyez à l'écoute. On se voit bientôt pour la seconde édition...

Via : Collectif Sound-Systems IDF

   0 

Pied de page des forums

BE 3.0 brought to you by : FluxBB