#1 26-06-16 22:08:04

lapin
Administrateur
Inscription : 11-07-11
Messages : 13 117
Implication :   77 

La fête de la musique tourne à la ségrégation culturelle à Reims

La fête de la musique tourne à la ségrégation culturelle à Reims
2c44d38209cc.jpg


Tout commence mardi 21 juin, jour de la fête de la musique, dans la ville de Reims. Là comme tous les ans des dizaines d'artistes en tous genres participent à animer la cité. Parmi ces groupes d'artistes un sound system techno qui manifestement dérange la municipalité, prête à tout pour les empêcher de participer aux festivités.


La fête de la musique soufflait cette année ces 34 bougies. Cet évènement devenu mondial doit permettre selon wikipedia et son instigateur Jack Lang, aux musiciens, amateurs notamment, de se produire bénévolement dans les rues et espaces publics. Avec certes des contraintes horaires ou de volume sonore ce qui semble normal mais devant permettre à tout à chacun de s'exprimer... En effet il n'est en général pas nécessaire de demander d'autorisation particulière, hormis pour les lieux les plus prisés (grande place, lieux très fréquentés...).

Mardi donc, à l'occasion de cette fête populaire, une association marnaise : "Sois jeune et tais toi" invitais un sound system local : les Noize Pollution, pour participer en installant une petite façade sous l'échangeur routier en bas de la rue Libergier. L'endroit est idéal, éloigné du centre-ville et de nombreuses habitations, sous un axe routier majeur participant à couvrir les hypothétiques nuisances... De plus ce même site avait déjà été utilisé lors de la fête de la musique 2014, sans problème particulier. Alors que le sound se monte, une première patrouille de la police municipale vient informer le collectif que la musique doit être coupée à 1 heure du matin, conformément à la décision prise par la municipalité pour cette édition. L'échange est courtois, et le collectif les informent que les horaires seront bien entendu respecter. La fête peut enfin commencer, il est alors 18 heures.

801ee8e14055.jpg
Installation sous l'échangeur routier avant le premier déménagement



Vers 19h une délégation de riverains accompagnés de personnes liées à la municipalité de Reims arrivent sur site, et demandent aux participants de plier bagage pour des raisons de sécurité. En effet le sound system s'est installé sous l'échangeur, le long du canal traversant Reims, et les risques de chutes ou d'accident sont trop importants pour laisser se dérouler la fête. Ils informent également les musiciens qu'ils peuvent néanmoins se réinstaller en centre-ville sans problème.Le collectif s'exécute alors, et commence à démonter la petite façade. A peine commencent-ils à remballer que trois véhicules de la police municipale arrivent. 12 policiers armés de Flashball, bombes lacrymogènes et tazer viennent veillé au respect des consignes, rompant ainsi avec le dialogue courtois qui prévalait jusqu'alors entre la municipalité et le sound system.

5737efd8c03a.jpg
Quand la municipalité demande cordialement l'évacuation des lieux.



Le remballage ne traine pas, et les Noize Pollution décident alors de rejoindre le centre-ville en quête d'un endroit ou s'installer sans nuire outre mesure aux autres artistes venus profiter de la fête de la musique eux aussi. Destination le jardin de la Patte d'oie à quelques centaines de mètres de là. Ce petit parc propose en plus un petit kiosque, idéal pour installer régie, retour et offrir un endroit tranquille au public venu écouter ou découvrir une musique trop souvent décriée. Le son se remonte en quatrième vitesse et le public très hétéroclite commence à arriver, dans une ambiance bon enfant. Quelques lames de basses et quelques kick plus tard le jardin est alors investit en masse par les forces de l'ordre. Ces derniers se montrent alors beaucoup plus agressifs et enjoignent les Noize Pollution à couper la musique et à ranger le matériel sur-le-champ.

Avant que la police n'intervienne, le public est bien présent



Pour justifier cette attitude plus qu'étrange un jour de fête de la musique, ces derniers font allusion à un hypothétique arrêté préfectoral interdisant la libre tenue d'évènement ce soir là sauf pour les détenteurs d'autorisations... Arrêté qu'ils seront bien entendus incapables de fournir lorsque le collectif leur demandera d'y jeter un œil, circonspect devant une telle attitude un soir de fête populaire. Pour clore la discutions les agents menacent alors de saisir le matériel de sonorisation afin de faire cesser le "trouble" alors que partout ailleurs dans Reims la musique résonne. Les agents municipaux repartent alors en espérant que les Noize Pollution se plieront à leurs injonctions de démonter leur matériel. Mais échauder par cette injustice ces derniers ne plient pas et continue de laisser tourner le sound system.

a11be56f0587.jpg04430bd35c58.jpg1484959964bf.jpg


Vers 21h ce n'est pas moins d'une trentaine de policiers municipaux, 3 policiers de la BAC, 2 représentants des renseignements généraux et un responsable des animations de la ville de Reims qui investissent le Jardin de la Patte d'oie. Un peu plus et ils étaient plus nombreux que le public présent... Devant une telle pression, le crew n'a alors d'autres choix que de couper le son sous les sifflets du public, déçu de l'attitude de la municipalité. Les Noize Pollution sollicitent alors le responsable des animations pour savoir où pourraient-ils aller pour eux aussi pouvoir jouer pour cette fête de la musique, comme tous les autres groupes du centre-ville. Réponse de l’intéressé : " Vous n'êtes pas les bienvenus dans Reims, ou que vous allez, nous vous virerons. On ne veut plus de vous dans Reims."

Résigné et sous la menace d'une saisie, le sound sytem plie alors bagage, sans possibilités de médiation avec la municipalité, ni volonté d'offrir un espace d'expression à ces artistes. La municipalité a gagner, il n'y aura pas de Techno à Reims pour la fête de la musique... Après Privas dans l’Ardèche qui elle aussi avait revendiqué une fête de la musique sans techno "pour préserver la "philosophie" de l'événement", voici qu'une ville de quasi 200 000 habitants choisit de décider ce qui est admissible musicalement pour ces administrés et ce qui ne l'est pas.



Pour Micka des Noize Pollution cette situation est injuste: alors que ce week-end encore, ce n'est pas moins de 12.000 personnes qui se sont donné rendez-vous en Bretagne, pour une fête aux couleurs de la techno.  Alors que les organisateurs essuient de nombreux refus toute l'année lors de demandes d'autorisation. Alors que la techno subie une répression importante chaque week-end avec de nombreuses saisies, il n'est pas acceptable en France, en 2016, que la fête de la musique ne soit pas accessible à tous les genres musicaux. Il n'appartient à personne de juger ce qui relève de l'expression artistique et musicale tout comme il n'appartient à aucune municipalité de mettre en place une ségrégation culturelle entre musiciens et styles musicaux. L'égalité de notre devise ne s'arrête ni aux portes de Reims, ni à celle de Privas.

Afin de faire passer ce message l'association Sois jeune et tais-toi sollicite dans un premier temps un entretien avec les services de la mairie. En cas de refus de les recevoir, une manifestation revendicative à Reims dans les prochaines semaines sera organisée et des actions plus underground pourraient également voir le jour, afin de montrer à tous que personne pas même des municipalités rétrogrades n'arriveront à faire taire le collectif et la freetekno.



Merci à Micka pour sa confiance et à tout ceux qui ont pris des photos et vidéos.

   0 


Module de réponse Facebook
Nous vous conseillons vivement d'utiliser un compte au contenu non sensible. Le forum ne saurait être tenu responsable de la sécurité de vos données lors de l'utilisation de ce module.

Pour rejoindre la communauté dans un environnement sécurisé et profiter des nombreux autres avantages, Inscrivez vous et participer via le forum.

#2 26-06-16 23:22:55

tipierr
Ripeur / Uploadeur
Inscription : 31-01-12
Messages : 380
Implication :   24 

Re : La fête de la musique tourne à la ségrégation culturelle à Reims

Quand j'ai vu passer cet article sur fb j'ai dû le relire 2 fois tellement ça me semblait improbable. C'est vraiment honteux de la part de la municipalité une telle attitude un soir de f^te de la musique. Tout les jours je suis effaré du glissement fasciste qu'opère ce pays depuis quelques temps... et des faits comme celui-ci montre qu'en plus y'a pas que notre gouvernement qui fait n'imps mais que c'est aussi le cas au niveau local un peu partout en France. Hallucinant journalistes arrêtés, nasse géante pour la manif de jeudi dernier, 49.3 à répétition j'en passe et des meilleurs! Maintenant c'est carrément choix des cultures admissibles et de celles qui n'ont pas droit de citer. Pauvre France! Et pour pousser le vice jusqu'au bout  le gouvernement est soi disant de gauche. Enfin bon je m'égare mais ça me fait vraiment halluciner ce qui se passe j'ai l'impression d'être tombé dans un univers dystopique parallèle!

   0 

#3 27-06-16 09:47:54

Meuge76
Bass Explorer
Inscription : 15-04-16
Messages : 49
Implication :   

Re : La fête de la musique tourne à la ségrégation culturelle à Reims

Ça dévient du n'importe quoi , des millions de gens se battent contre l'injustice , moi le premier , et des mairies se permettent d'en faire comme ils le veulent , tous Ca pour faire bien , que l'opinion public puisse dire ohoh ...c'est bien Reims !!! A Rouen il c'est passer la même chose avec un sound qui a voulu poser dans un quartier reculer de la ville ! Par contre le sound system NRJ A le droit lui de foutre le bordel en plein centre ville avec des gamins déchirer à tous ce qu'on veut bien !! Et la c'est normal c'est des jeunes faut bien qu'ils s'amusent !!! Bref en France si on estime que l'image que tu va donner n'est pas bonne on t'empêche de tout !        Le plus grand probleme dans la communication c'est qu'on écoute pas pour COMPRENDRE , on écoute pour RÉPONDRE !

   0 

Le matin tu peut rester couché  pour poursuivre ton rêve ou alors te lever pour le réaliser ?!

#4 27-06-16 11:29:30

Nevrakse
Moderateur
Lieu : Basse normandie
Inscription : 16-10-11
Messages : 4 087
Implication :   28 
Site Web

Re : La fête de la musique tourne à la ségrégation culturelle à Reims

On a limite l'impression de lire le gorafi !!!

   0 

#5 28-06-16 12:58:18

Xavier Demar
Je viens d'arriver, je paye ma tournée !!
Lieu : Beauvais
Inscription : 30-05-16
Messages : 3
Implication :   
Site Web

Re : La fête de la musique tourne à la ségrégation culturelle à Reims

Abusé

   0 

#6 28-06-16 17:57:39

Filou Radikal
Sound System
Inscription : 27-05-13
Messages : 275
Implication :   

Re : La fête de la musique tourne à la ségrégation culturelle à Reims

vécu en 2008 et 2009 à Rouen, avec l'arrêté bien existant en revanche. On a laissé couler à l'époque (sarko, bouafles, etc... la Normandie était OFF)

Mais c'était pour mieux revenir ! smile

Gros soutien en tout cas

   0 

#7 28-06-16 18:12:10

jefbzh
Membre +
Lieu : st brieuc
Inscription : 26-05-14
Messages : 960
Implication :   10 

Re : La fête de la musique tourne à la ségrégation culturelle à Reims

y'a certainement pas qu'a reims que c'est comme ca
quand je vois les autres soucis liés au communes comme les stationement camtard poids lourd camping car
jme dit que ca va pas etre triste bientot
en tous cas c'est bien de relayer
vibzz

   0 

"Les jeux d'ordinateur n'ont pas de répercutions sur la santé des enfants, je veux dire si Pacman nous avait affecté étant gosses, on courrait tous dans une salle obscure, en bouffant des comprimés et en écoutant de la musique répétitive..."

#8 30-06-16 13:09:56

lapin
Administrateur
Inscription : 11-07-11
Messages : 13 117
Implication :   77 

Re : La fête de la musique tourne à la ségrégation culturelle à Reims

C'est sur qu'il n'y a pas qu'à reims, mais bon là avec photo vidéo et histoire , je trouve que ça véhicule mieux le message auquel je n'aurais clairement pas cru sans les documents.

   0 

#9 04-07-16 22:17:19

Mika NOize Pollution
Sound System
Lieu : REIMS
Inscription : 04-07-16
Messages : 2
Implication :   
Site Web

Re : La fête de la musique tourne à la ségrégation culturelle à Reims

Demain 2eme lettres pour la mairie Reims mais la avec accuser

  3eme lettres vendredi  toujours avec accuser mais sa sera la dernier

  pour la suite rien ne sera sur internet  MAIS SA SERA CARRÉE ...

Dernière modification par Mika NOize Pollution (04-07-16 22:35:33)

   0 

on a pas dit notre dernier mot

#10 05-07-16 09:19:47

lapin
Administrateur
Inscription : 11-07-11
Messages : 13 117
Implication :   77 

Re : La fête de la musique tourne à la ségrégation culturelle à Reims

Chaud patate ^^

   0 

#11 05-07-16 10:48:33

Exofog
Bass Addict
Inscription : 31-01-16
Messages : 346

Re : La fête de la musique tourne à la ségrégation culturelle à Reims

Vous avez raison même si je me fais pas d'illusions sur le résultat. Il faut marquer le coup et voir ce que la municipalité peut bien inventer pour sa défense.
De la musique, c'est de la musique, comment font ils pour faire la différence ^^

   0 

Quand on naît con...
On est con ...

#12 21-06-17 16:39:12

lapin
Administrateur
Inscription : 11-07-11
Messages : 13 117
Implication :   77 

Re : La fête de la musique tourne à la ségrégation culturelle à Reims

En espérant que ça se passe mieux cette année.

   0 

Pied de page des forums

BE 3.0 brought to you by : FluxBB

Legal & DMCA