Bonjour, Invité · Connexion · Inscription
Pages : Précédent 1 2

Atropine · Bass Explorer

22-07-12 11:25:30

14-06-12 · 31

  

Sound forge & Audacity ont aussi un analyseur de spectre pour sur.


Sinon, concernant le mp3, je comprend pas que l'on soit encore la dessus.
Encore récemment, les team connues qui release à tour de bras ont refait règle commune, en basant tout sur le mp3 et sa qualité d'encodage. (entre autres choses)
Doit y avoir une raison, mais ça m'échappe. Peut être la compatibilité sur le max de support, mais rares sont les appareils actuels ne lisant pas le aac.
Si c'est la raison, ça concerne surtout les anciens appareils ou les anciens recyclés en neuf (qui a dit phillips ?) qui se destinent à disparaitre rapidement. Contrairement aux releases qui elles, durent vraiment très longtemps. (suffit de voir certaines de nos mixtapes qui datent des années 2000 encodés en 128k et dont on se dit que c'est dommage qu'ils ne l'aient pas été au moins en 192k)

Bref, je trouve ça étrange de s'acharner sur ce format qui est manifestement dépassé en terme de qualité.
C'est un peu le même problème avec le Xvid et le h264. Même si le problème de compatibilité me parait plus pertinent dans le cas de la vidéo.
Dans quelques années quand on réécoutera ces mp3, on se dira que c'est tout de même dommage de pas les avoir dans une meilleure qualité.


Rentrer dans le droit chemin ... envie ou décrépitude ?

lapin · Administrateur

22-07-12 15:35:53

11-07-11 · 13 238

  78 

Atropine
Sound forge & Audacity ont aussi un analyseur de spectre pour sur. .


Pour Audacity, l'analyseur de spectre en temps réel n'existe pas et c'est ce qui nous intéresse, pour Sound forge je ne l'utilise pas ...


Atropine
Sinon, concernant le mp3, je comprend pas que l'on soit encore la dessus.
Encore récemment, les team connues qui release à tour de bras ont refait règle commune, en basant tout sur le mp3 et sa qualité d'encodage. (entre autres choses)



Alors pour le MP3 les teams sont pour rien du tout dans les modifs d'encodage, il s'agit simplement des Scène Rules (les Règles de la scène).
Si celles ci veulent devenir des Teams Scène et avoir accès aux TOP elles n'ont pas d'autres choix que de réaliser des encodes selon les critères imposés.
http://scenerules.irc.gs

Atropine
Doit y avoir une raison, mais ça m'échappe. Peut être la compatibilité sur le max de support, mais rares sont les appareils actuels ne lisant pas le aac.
Si c'est la raison, ça concerne surtout les anciens appareils ou les anciens recyclés en neuf (qui a dit phillips ?) qui se destinent à disparaitre rapidement.



La raison est simple concernant la standardisation du MP3, les Règles d'upload ont été définie il y a déjà fort longtemps, et devant le bon ratio tailles des fichiers / connexion de l'époque, cela en fesait un très bon rapport qualité poids voir le meilleur.

Ensuite beaucoup de format, dont des non propriétaire se sont mis en place, mais la scène a la réputation d'avoir un assez grand immobilisme ( exemple avec le x264), Le FLAC a donc pris doucement le relais du MP3 aux niveaux de l'encode Scène, pour les gens soucieux d'une grande qualité audio, avec maintenant l'obligation d'apporter des Proof (Jacquettes en photos...) afin justement d'augmenter la qualité des release sortantes.

Le MP3 quand à lui s'est vu augmenter le bitrate moyen référence, et aussi le VBR (Variable Bit rate) a remplacé le CBR (Constant Bitrate) pour une qualité optimale.

Atropine
Contrairement aux releases qui elles, durent vraiment très longtemps. (suffit de voir certaines de nos mixtapes qui datent des années 2000 encodés en 128k et dont on se dit que c'est dommage qu'ils ne l'aient pas été au moins en 192k)



Vu que tu a l'air de connaître le sujet, je suis surpris d'une telle remarque ... L'important avant de mesuré le bitrate de sortie est surtout le bitrate de la source , hors en 2000 qui sortait des sons en 192 kbps ?? (Cassette = environ 160 kbps) Donc pour être honnête la faute incombe plus aux matériels et à la qualité moyenne des sons sorti à cette période plus qu'aux ripeur de l'époque qui n'avait rien à gagner à faire du transcode lossy vers lossless.

Atropine
Bref, je trouve ça étrange de s'acharner sur ce format qui est manifestement dépassé en terme de qualité.
C'est un peu le même problème avec le Xvid et le h264. Même si le problème de compatibilité me parait plus pertinent dans le cas de la vidéo.


Le problème des XVID est réglé, les nouvelles règles de la scène on justement rendu obsolète le xvid au profit du x264 et du format .mp4, décisions que d'ailleurs peut de teams respectent, certaines vont même jusqu'a uploader deux fois la même Release, une en AVI l'autre en MP4.
Comme le MP3, les habitudes ont la vie dur.

Enfin pour ma part je suis complètement d'accord avec toi, sur la qualité moyenne du MP3, mais avec un bon encode, vbr 360kbps , on a tout de même une bonne restitution.

Atropine · Bass Explorer

22-07-12 18:18:29

14-06-12 · 31

  

Je vais pas quote, je suis bien trop feignant pour ça ^^

J'aurais dû suivre pour le temps réél sur le spectre.

Pour le choix du mp3, tu m'éclaircis un peu plus, et finalement, je trouve ça bien plus dommageable.
A vouloir établir des règles, pour obtenir une qualité constante, ils se retrouvent enchainés.
Modifier ces règles parait être un bordel infini, vu que si ils devaient en changer, ça laisserait le champs ouvert pour un réencodage complet de toutes les releases existantes, et c'est justement ce qu'ils essaient d’éviter si j'ai bien compris.
Mais le plus vicieux dans tout ça, c'est que du coup, ce "standard" est repris par la majorité des rippers non associé à une quelconque team.

Je me demande si c'est vraiment une bonne chose ces régles d'up pour nous, leecher.
Pour eux, c'est sur c'est tip top, car ça les empeche de se marcher dessus et verouille completement une release.

Pour le flac, j'en ai jamais vu tag par une team. Je pensais que c'était intentionnel pour pas non plus casser le marché du disque histoire de laisser aux personnes une raison d'acheter les disques si ils désiraient une meilleure qualité.

Pour les mixtape en 192k, c'était arbitraire, et surtout un abus de langage. Chez nous on utilise ce terme de manière très large, allant jusqu'au CD (et par forcement pour des mix, comme tout le monde, je pense)
Là où je voulais en venir, c'est que le 128k est de toute manière insuffisant quelque soit le support d'origine. Et je trouvais ça dommage que certaines contraintes nous ait obligé à voir ce bitrate foisonner (connexion internet et espace disque) au détriment d'une qualité supérieure qui était existante à ce moment là.
Et je trouvais que c'était un bon parallèle avec le problème actuel.

Le x264. C'est sur que ça avance plus vite, mais grâce au Blueray en fait.

Pour le mp3 360kbps, je t'avouerais que je savais même pas que ça existait. Je suis curieux de voir ce que ça donnerait face à du aac 256kbps.


Rentrer dans le droit chemin ... envie ou décrépitude ?

lapin · Administrateur

22-07-12 20:32:31

11-07-11 · 13 238

  78 

Atropine


Pour le choix du mp3, tu m'éclaircis un peu plus, et finalement, je trouve ça bien plus dommageable.
A vouloir établir des règles, pour obtenir une qualité constante, ils se retrouvent enchainés.
Modifier ces règles parait être un bordel infini, vu que si ils devaient en changer, ça laisserait le champs ouvert pour un réencodage complet de toutes les releases existantes, et c'est justement ce qu'ils essaient d’éviter si j'ai bien compris.
Mais le plus vicieux dans tout ça, c'est que du coup, ce "standard" est repris par la majorité des rippers non associé à une quelconque team.



Les règles ont un côté certes pompeux comme partout, mais ces elles qui permettent à tout cette nébuleuse de fonctionner aussi bien qu'à l'heure actuelle et surtout de proposer à tout les leechers du contenue de qualité. Par contre si il venait à les modifier, cela n'impacterait pas les releases déja proposés wink
Je pense que ce standard convient à une majorité et qu'aucun autres ne s'est réellement imposé depuis ce qui ne pousse pas à entreprendre de grosse modifications..

Atropine
Pour le flac, j'en ai jamais vu tag par une team. Je pensais que c'était intentionnel pour pas non plus casser le marché du disque histoire de laisser aux personnes une raison d'acheter les disques si ils désiraient une meilleure qualité.


Voici une release scène WRS sur du FLAC
https://musicore.net/forums/index.php?/ … msearch__1
Héhé je pense pas qu'ils soient si altruiste smile




Atropine
Pour le mp3 360kbps, je t'avouerais que je savais même pas que ça existait. Je suis curieux de voir ce que ça donnerait face à du aac 256kbps.


(Je me suis trompé je voulait dire 320 kbps ...) Si l'on arrive à disposer du même fichier source pour réaliser un Rip je suis partant pour un test. smile

IVO · Sound System

13-11-14 12:42:24

05-11-14 · 2 105

  15 

petites précisons pour ce tuto complet sinon.

lapin
2- Les branchements
- Branchez le câble "jack" d'un côté sur la sortie "casque" de votre lecteur de cassettes et de l'autre sur l'entrée "micro"
(ou si le son sature, en essayer une autre) de votre carte son désigné sous l'appelation Mic In dans l'image ci dessus. (généralement de couleur rose ).


et
lapin
Alors merci pour les précision toutefois je ne suis pas entièrement d'accord. En effet comment configure tu la source Audio dans Audacity ? Car là il ne suffit plus simplement d'une petite configuration mais d'un choix du peripherique audio dans les paramêtres de Windows ce qui complique d'autant plus ce tutoriel ...



- les entrées micro et line n'ont pas la meme impédance, ce qui explique la rapide saturation d'un signal en entrée micro.
tjs utiliser l'entrée "line" (ligne en fr ^^) ou "aux" ou "cd" (suivant les cartes sons) plutôt que micro.

- si comme sur bcp de portables vous n'avez qu'une entrée micro.
. soit vous investissez dans une carte son usb avec entrée ligne. - de 20 € premiers prix en cherchant bien.
modifier alors l'entrée audio dans les options de l'éditeur audio.

. solution alternative à utiliser en faisant des tests:
verifier absolument que tous les volumes d'entrée micro sont tres bas, maxi le 1/4 du volume, dans les reglages du periphérique audio, le mixer interne et l'entrée du soft d'éditon.
au mieux la qualitée sera acceptable apres normalisation.
au pire le son sera saturé numérique, ce qui est irrécupérable, et vous aurez perdu votre temps.

.^o GRAVOS MC ° SC1 ° SC2