#1 15-03-17 13:36:32

lapin
Administrateur
Inscription : 11-07-11
Messages : 12 848
Implication :   76 

Saisie Cototek / Detertek / Natural Dist: Mettons les points sur les I

Saisie Cototek / Detertek / Natural Distortion : Mettons les points sur les I
21e7946192f6.jpg


Après deux articles à charge et mensongers dans la presse locale, les sound system saisis ce week-end en Normandie ont voulu faire entendre leurs voix pour mettre les points sur les i et clarifier la situation.



Tout commence samedi 11 mars vers 18h, là les sound system Cototek, Detertek et Natural Distorsion investissent un site industriel situé à Mézières-en-Vexin afin de proposer une Free Party le soir même. Contrairement aux affirmations entendues dans la presse locale, l'impartial-andelys et Normandie 27 actu en tête, l'entrée du site n'a pas été forcée et était déjà ouverte, le spot servait déjà de repaire à quelques graffeurs comme en témoignent d'ailleurs les photos du site ci-dessous prisent avant la soirée.

abdc48ec3f11.th.jpg4edbde899623.th.jpg551120ddeb85.th.jpg72cea572f175.th.jpg


Après quelques heures de préparations l'info est lâchée, et tout ce passe sans encombre jusqu'à l'arrivée des premiers véhicules de la gendarmerie vers 23h. Les négociations s'amorcent alors pour éviter une évacuation immédiate et négocier un accord afin de rester sur place jusqu’au lendemain 15 h. Afin de faciliter les négociations, les organisateurs font part de leur sérieux avec l'installation d'un petit stand de prévention et de réduction des risques, la présence d’extincteurs en cas de problèmes ainsi que de deux titulaires de brevet de secourisme en cas de soucis sanitaires. A cela s'ajoute un gros travail de balisage et de sécurisation du site en amont de la soirée pour offrir aux participants un endroit sûr.

La soirée bat alors sont pleins, celle-ci est organisée pour célébrer un anniversaire et de nombreuses personnes ont répondu présentes... Le spot industriel colle parfaitement à l'ambiance d'une Normandie qui se sent revivre au rythme des basses, alors que nous sommes qu'à quelques kilomètres à vol d'oiseau de Bouafles et du site du Teknival 2009 rendus célèbres par son illégalité et les saisies record ayant suivies... Le son tape alors une bonne partie de la nuit dans ce coin isolé de campagne, sans problème hormis une coupure des câbles des groupes électrogènes dont l'origine reste inconnue (Gendarmes, Propriétaire ??) et qui fût vite réparée.

f4e6fed71c96.th.jpg8a9d608d37e6.th.jpg7d3bf01be9ae.th.jpg4667073ae298.th.jpgcababbc7576c.th.jpg0915d4f2098c.th.jpg77999df43093.th.jpgee0d7841b263.th.jpg7ca17cf0525a.th.jpg


Une première coupure a lieu aux alentours de 12h le dimanche afin de nettoyer au mieux l'endroit. Après un bon nettoyage de la zone le son redémarre alors pour atteindre les 15h convenue avec la gendarmerie et offrir aux participants une après-midi aux couleurs techno. Il ne reste alors environ que 100 à 150 raveurs sur place mais l'influence nocturne a quant à elle dépassé les plus de 350 personnes. Le démontage commence alors vers 15h suivit d'un nettoyage plus minutieux et complet aider par une équipe "main verte" afin de rendre le site plus propre qu'à l'arrivée. Les organisateurs en profitent également pour canaliser les derniers participants ne pouvant encore repartir et vers 18 h le dimanche les choses se gâtent.

b4ecf3578b25.th.jpg9c093510fc9b.th.jpgb22ee717842e.th.jpgd4c8206fbf52.th.jpgbbf0e3a29f79.th.jpgf44a00555f30.th.jpg0deada57f438.th.jpga742dc535737.th.jpg0ec74f0b4b53.th.jpg
Le site après le départ des Teufeurs & Gendarmes


Une trentaine de gendarmes de la compagnie de gendarmerie des Andelys de l’escadron départemental de sécurité routière, un peloton de gendarmes mobiles équipés d'un camion avec remorque et une équipe cynophile spécialisée dans les stupéfiants investissent le site. Le tout alors que dans la journée la section aérienne de Villacoublay avait déjà effectué plusieurs survols en hélicoptère de la zone. Les gendarmes sont alors nettement moins amicaux que lors des négociations de la veille et sont équipés comme lors d'interventions sensibles : bouclier, gazeuse, tazeur, mitraillette... Les sound comprennent alors que l'accord passé ne tiendra pas et que ceux-ci sont venus pour saisir le matériel. En effet dans le cadre d’une réquisition du parquet d’Évreux, la saisie du matériel a été ordonnée pour organisation d'un rassemblement festif sans déclaration préalable. A cela s'ajoutent des plaintes pour violation de propriété, et dégradations de la part du propriétaire.


Le bilan est lourd du côté du matériel saisi : Une quinzaine de boîtes, des amplis, des groupes électrogènes, bref l'ensemble du matériel ayant servi à proposer la soirée est confisqué et emmené en fourbe par la gendarmerie après le départ de la majorité des participants... Le bilan est également lourd au niveau des contrôles puisqu'une vraie pharmacopée a était trouvée sur les participants contrôlés : 40 infractions ont ainsi été relevées, dont des infractions au code de la route, des détentions de stupéfiants (cannabis, de kétamine, d’héroïne et de LSD) et un port d’arme : une matraque télescopique.

Bien que cela n'ait pas dû aider les sound system, il convient de rappeler que la saisie effectuée ce week-end est illégale puisque moins de 500 personnes étaient présentes sur place lors de la soirée et lors de la saisie et qu'aucune déclaration préalable en préfecture n'était nécessaire. Au vu des photos, les poursuites pour dégradation semblent également très discutables. Les collectifs sont donc en contact avec l'association Freeform pour tenter d'obtenir des conseils juridiques, dans l'attente de leur convocation devant le Tribunal afin de défendre au mieux leurs intérêts. Dans l'intervalle pour les soutenir et témoignez de votre solidarité, n’hésitez pas à contribuer à la cagnotte mise en place sur Leetchi et n'hésitez pas également à aller manifester ce 18 mars partout en France pour défendre le droit à la fête libre après cette 8ème saisie de l'année 2017.

fd13cac147b1.jpg



Source : Merci aux Detertek et CoTotek pour leur confiance.

Pour soutenir les crew : https://www.leetchi.com/c/cagnotte-saisie

   0 


Module de réponse Facebook
Nous vous conseillons vivement d'utiliser un compte au contenu non sensible. Le forum ne saurait être tenu responsable de la sécurité de vos données lors de l'utilisation de ce module.

Pour rejoindre la communauté dans un environnement sécurisé et profiter des nombreux autres avantages, Inscrivez vous et participer via le forum.

#2 15-03-17 14:19:50

Foggy
Je viens d'arriver, je paye ma tournée !!
Lieu : BZH
Inscription : 28-04-16
Messages : 15
Implication :   

Re : Saisie Cototek / Detertek / Natural Dist: Mettons les points sur les I

Full support a eux.
C'est dégueulasse, les gendarmes s'attaquent désormais au petit son pour les dissuader de reposer.. Lâchez rien les mecs!

   0 

#3 15-03-17 14:48:26

julojulo7
Bass Explorer
Inscription : 13-06-16
Messages : 40
Implication :   

Re : Saisie Cototek / Detertek / Natural Dist: Mettons les points sur les I

Constatation :

Visiblement, a chaque fois qu'il y a présence policière dans la soirée, avec discussion et accord sur une heure de coupure du son, les sounds se font enfler et saisir...

alors,

pourquoi pas, je sais pas, essayer d'être plus malin qu'eux ???

et se barrer 2 ou 3 h avant l'heure négociée ???

parce que c'est quand même toujours la même histoire nan ?

   0 

#4 15-03-17 19:05:17

Foggy
Je viens d'arriver, je paye ma tournée !!
Lieu : BZH
Inscription : 28-04-16
Messages : 15
Implication :   

Re : Saisie Cototek / Detertek / Natural Dist: Mettons les points sur les I

julojulo7 a écrit :
Constatation :

Visiblement, a chaque fois qu'il y a présence policière dans la soirée, avec discussion et accord sur une heure de coupure du son, les sounds se font enfler et saisir...

alors,

pourquoi pas, je sais pas, essayer d'être plus malin qu'eux ???

et se barrer 2 ou 3 h avant l'heure négociée ???

parce que c'est quand même toujours la même histoire nan ?



Bah généralement (dans la plupart des cas), ils respectent leur engagement et viennent même une heure où deux après pour vérifier.. Si c'est pas coupé ils hausse le ton pour que ça coupe et si c'est coupé (car généralement, c'est en milieu fin d'aprem) ils repartent..
Mais visiblement dans certains département ils abusent beaucoup..
Jte dis ça car tu dis " à chaque fois" alors que ca reste quand même assez rare compte tenu du nombre de teuf tout les weeks ends en france, jreste d'accords que c'est trop, et c'est injustifiable.

   0 

#5 02-07-17 10:47:57

lapin
Administrateur
Inscription : 11-07-11
Messages : 12 848
Implication :   76 

Re : Saisie Cototek / Detertek / Natural Dist: Mettons les points sur les I

Restitution du matériel. RDV au tribunal pour eux le 8 décembre.

   0 

#6 02-07-17 13:05:21

lemmy MFT
Bass skwatteur
Lieu : bouche du rhone
Inscription : 09-08-15
Messages : 241
Implication :   

Re : Saisie Cototek / Detertek / Natural Dist: Mettons les points sur les I

ils ont récup le matos c est deja ça courage pour le tribunal

   0 

free party,free music for free people

#7 03-07-17 23:36:55

Deejoj
Bass Explorer
Lieu : TARN
Inscription : 04-05-17
Messages : 38
Site Web

Re : Saisie Cototek / Detertek / Natural Dist: Mettons les points sur les I

Full support à eux et bon courage pour la bataille judiciaire à venir !

   0 

SCFbTwitterDeejoj

Pied de page des forums

BE 3.0 brought to you by : FluxBB

Legal & DMCA